Retour sur la fin de la saison secteur compétition

Avec un peu de retard revenons sur la dernière compétition de l’année où nous avions un équipage engagé, les championnats de France J16 à Libourne du 3 au 5 juillet 2015, avec notre double composé de Martin Laborier et Simon Fernandez. Ils sont partis pour une longue diagonale en travers la France avec leur entraineur Pascal Michelon et Brigitte Meurillon à la logistique.

11111970_1439065799734341_4911057525972236866_n Simon donne un dernier coup de polish avant le départ

Arrivée sur le magnifique bassin de Libourne, c’est la canicule qui viendra jouer les troubles fête en modifiant le déroulement classique des épreuves.

10985662_851714981530493_7400691476605333250_n

On pose le bateau au parc et on essaie de se détendre pour ne pas trop laisser la pression monter…

11693960_852755778093080_6269431206075932833_n

Simon notre reporter au cœur de l’évènement nous fait partager ses impressions de course, validées par Martin qui cette fois lui a laissé la plume.

Vendredi…les séries

A  9h20, nos jeunes s’élancent dans la  série 1, ligne d’eau 1… Pour passer directement sur les 1/2 finales (en fait des tiers de finales) il faut être dans les 2 premiers de la série puis les 10meilleurs temps.

11214135_646596882144095_8659823014350841215_n

Simon : « Pour les séries on savait ce qu’on devait faire pour être sur d’être au tour suivant puisqu’il n’y avait pas de repêchage à cause de la canicule et surtout on savait qu’on pouvait le faire! Avec Martin, on est parti confiant mais prudent vu que Bourges et Cannes étaient dans notre course  mais il fallait se méfier des autres clubs que nous ne connaissions pas, tout aussi dangereux potentiellement. »

Notre équipage se qualifie pour la suite de la compétition en terminant 3ème de la série mais ils passent au temps…Allez on s’hydrate et on soulage les jambes !

11692692_1440048269636094_3278421743304649264_n   11049624_1440048386302749_2170392793551492726_non se vide un peu la tête…mais pas trop…

Samedi…Les demi-finales

Canicule oblige il y aura 3 demi-finales, des tiers de finale alors?!? les 2 premiers passent en finale A, les 3ème et 4ème en finale B et les 5ème et 6ème rameront dans la finale C le soir même.

11h30, notre double s’élance pour aller tenter sa chance comme à la régate de zone et tenter de gagner son billet pour les finales du dimanche…, gratifiés du 5ème temps c’est donc la finale C qui sera pour eux, cette année, l’aboutissement de la compétition.

11222245_1441338529507068_8807373814464814671_n

Simon : « Au vu du niveau (le notre et celui des autres) notre objectif était de se qualifier en finale B malgré l’écart qu’il y avait entre l’équipage d’Aix les Bains et nous. Nous y sommes allés sans une stratégie particulière mais le but était de tenir Aix , ce qui ne sera pas le cas …. En fin de course nous étions déçu évidemment mais nous avions compris que beaucoup de facteurs intervenaient permettant de « sortir du lot  » et donc faire de bons résultats notamment le physique même si cela ne fait pas tout ça joue beaucoup. »

20h25, 6 bateaux s’alignent au départ pour la dernière course de la saison, notre double terminera 4ème soit 16ème équipage de double J16 français.

11659456_1441367506170837_7101962423369811050_n

Ils ont pris de l’expérience qui leur sera utile l’année prochaine chez les juniors. Ils ont fait l’apprentissage d’un compétition nationale et ça leur a donné envie d’y retourner avec encore plus d’ambition.

Simon :  » Bon finale C, il faut digérer vite et de préparer mentalement pour la course qui allait être notre plus belle course ! Au départ  le teneur, enfin la teneuse nous lance : «  si vous êtes ici c’est surement pour gagner la course donc faites en sorte que ça arrive «  .

Nous avons pris le départ en tête et nous avons essayé de creuser encore l’ecart en lançant une serie de 10 coups après le départ. Les autres equipages n’avaient pas l’intention d’en rester là et petit à petit nous nous sommes fait remonter malgré les nombreuses séries que nous avions lancé et l’enlevage quasi au 500m . Au final nous terminons 4ème avec un peu de déception mais nous savions tout les deux que c’était le résultat qu’on méritait, nous avions vraiment fait une course pleine et nous n’avions pas de regrets, pour ma part c’était le plus belle course depuis nos début en 2x avec martin !

Maintenant objectif : prendre un gros physique tout en gardant notre technique en venant de temps temps ramer pour revenir l’année prochaine avec une motivation et un plaisir plus grand que jamais ! »

Il a tout dit notre Simon, place à l’été synonyme de vacances mais aussi de travail foncier pour tous les rameurs afin de revenir bien préparés au club début septembre…